Jour 84 : Meersburg – Dingelsdorf (51Km – 470D+)

Réveil au bord du Bodensee au milieu de ma forêt hantée, la nuit était un peu agitée : un rongeur s’amusait à gratter la tente. Pas super comme sensation pour ce dernier bivouac.

C’est parti entre les vignes pour revenir au bord du lac.

Il est relativement tôt, un petit-déjeuner s’impose. Et le lieu trouvé est plutôt adapté : une belle pelouse juste au bord du Bodensee avec des petits bancs pour s’installer tranquillement.

C’est plutôt drôle, il y a les petits vieux qui viennent faire leurs quelques brasses dans l’eau et on voit bien qu’ils sont là tous les matins avec chacun leur petit rituel.

Les pistes cyclables du bord de lac sont toujours aussi agréables à emprunter : au milieu des vignes, au travers des villages, à côté des ports… C’est plat mais les paysages sont variés !

Avec le départ bien matinal, je me retrouve au camping de l’autre côté du lac en début d’après-midi. Le temps d’installer ma tente au milieu des « petites » tentes, à deux pas de la plage en herbe. Le camping est assez monstrueux, beaucoup de caravanes, des tentes, des colonies de vacances, des familles… Et sur la plage il y a du monde qui pique-nique à l’ombre des arbres.

Et demain soir je retrouve les potes donc c’est ma dernière journée seul, je décide donc de faire un petit facebook Live pour discuter avec la famille, les amis qui ont des questions. Je m’installe donc dans un petit coin de la plage, tranquillement avec le hamac tendu entre deux arbres et comme il reste un peu de temps avant le début du Live je pars chercher une bière à 200m de là. Sauf qu’au moment de commencer la bière sur la terrasse (verre en dur oblige), je vois un gars qui démonte mon Hamac et touche à mes affaires. Alors je laisse la bière sur la table et courre vers lui pour savoir ce qu’il se passe, il m’explique en Allemand que c’est interdit d’accrocher des choses aux arbres et qu’il faut que je laisse mon vélo à l’entrée… Sauf que mon vélo servait de support pour accrocher le téléphone pour le Facebook live donc un peu embêtant. Je finis par aller me mettre dans un coin de la plage après avoir bu la bière cul-sec en passant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close