Jour 82 : Pettneu am Arlberg – Andelsbuch (82km – 1910D+)

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas, déjà le soleil est au rendez-vous alors que ce n’était pas gagné la veille…

… Et en plus ça s’annonce un peu plus sportif : 2 fois plus de distance et plus de deux fois plus de dénivelé que le jour d’avant.

Un petit réveil en douceur jusqu’à St Anton en empruntant un beau chemin en bord de rivière, serpentant au milieu des conifères.

Et puis les choses sérieuses commencent, au programme 3 jolis cols pour se diriger vers le nord-ouest et se rapprocher du Bodensee et de la Suisse maintenant à portée de roues.

Dans la première longue montée à la sortie de St Anton , beaucoup de bouteilles d’eau pleines posées en bord de route… et de panneaux d’encouragements. Pour les bouteilles j’ai pas mal de théories, la première c’était qu’il y avait une épreuve sportive et que c’était pour les participants puis je me suis dit que c’était peut-être en cas de surchauffe moteur pour les poids lourds… Bref je ne connais toujours pas la vérité.

En tout cas, les messages d’encouragements m’ont fait sourir. Ça collait parfaitement à mon état d’esprit du moment et à celui qui m’a poussé à faire le voyage : si on attend et qu’on ne se met pas de coups pieds au cul, rien ne va se passer.

Pas mal de circulation et notamment de poids lourds / bus ce qui ne m’empêche pas de profiter du cadre magnifique offert par la route.

Dans les dernières longueurs avant le premier col, un tunnel assez rigolo parce qu’il est possible de passer par la route qui est juste à côté du tunnel et c’est quand même plus agréable d’être à l’air libre que de rouler dans un sarcophage géant. Ça donnait l’impression du tunnel construit par plaisir de faire des trous dans la montagne.

Le premier col pointe le bout de son nez, plutôt sympatique !

La route plonge mais pas pour longtemps puisque j’emprunte une route qui file à droite, à flanc de falaise pour atteindre le deuxième col de la journée.

Et là en termes de trou dans la montagne il y a du niveau !

Après équipé le vélo de lampes et grimpé tout ça me voilà en haut pour en prendre encore plein la vue.

Et c’est reparti dans la descente, c’est toujours un plaisir d’enchaîner les courbes sur ces routes parfaites. On oublierait presque le chargement sur le vélo quand on se lance dans les grandes descentes sans fin.

Après avoir traversé quelques villages / stations toutes plus classes les unes que les autres il est temps d’attaquer la dernière difficulté du jour.

Le décor est splendide, à chaque courbe je prends une claque…

Et au sommet de la dernière difficulté du jour, c’est l’apothéose : la vue sur la Suisse au fond et sur le chemin parcouru les jours précédents derrière. Je dépose le vélo au col pour monter à pied juste au-dessus et profiter un peu du cadre et même faire un Facebook live pour donner des nouvelles et faire profiter de la vue.

Il ne reste plus qu’à laisser rouler jusqu’au camping repéré le matin avant le départ et tout de suite on à l’impression d’être passé à la campagne et de quitter la montagne… Ça fait bizarre même si c’est mignon.

Le camping est en contrebas de la route, en bord de rivière. C’est un camping à la ferme et je peux vous dire que c’est du 4* : de quoi boire et manger, une petite plage privative avec quelques arbres pour poser le hamac et reposer les gambettes. En plus de ça, les propriétaires sont super accueillants et les campeurs très sympas : 3 jeunes couples avec leurs enfants me proposent de partager un bout de viande et le voisin autrichien d’origine portuguaise avec qui je parle pendant un bon moment de vacances, de ce qu’ils font ici… Et tout ça en allemand s’il vous plaît.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close