Jour 53 : Golubovci – Ostrog (70Km – 800D+) 🇲🇪

Premier réveil au Monténégro.

Mission du matin, rallier la capitale (Podgorica) qui est un peu plus au nord et trouver une carte sim.

Échec sur la première adresse : c’est le siège social de la compagnie de tĂ©lĂ©phonie… Le magasin est un peu plus loin dans la rue. Mais, comme en Albanie, je vais me faire refouler : impossible de faire une sim avec la carte d’identitĂ© française, il faut le passeport… Finalement, en faisant les yeux doux, ça fonctionne chez la concurrence de l’autre cĂ´tĂ© de la route.

Je continue ma route en empruntant la ligne droite le plus longue jamais observĂ©e : ème fait environ 12Km de long et c’est un belle ligne bien droite sur toute cette distance. Dans ces cas-lĂ , il vaut mieux dĂ©brancher le cerveau et rouler.

Arrivée à Danilovgrad pour le déjeuner.

J’en profite pour faire quelques recherches internet sur l’histoire des Balkans, la Yougoslavie et les guerres balkaniques. Parce que finalement je n’y connais pas grand chose (il ne me semble qu’on en parle trop Ă  l’Ă©cole oĂą alors j’ai eu un moment d’absence. Et bah c’est bien compliquĂ© ,mais tes intĂ©ressant !

La deuxième spĂ©cialitĂ© du MontĂ©nĂ©gro après l’arrosage automatique c’est les toits vĂ©gĂ©taux. Je croise Ă©normĂ©ment de maisons avec une structure couverte de plantes rampantes (vignes ou autre).

Pratique pour se faire un coin d’ombre. Bon il y en a pour tous les goĂ»ts : des entretenus, des moins, des garnies, d’autres un peu maigrichons… Mais ça rend plutĂ´t bien dans l’ensemble.

Je reprends la route en direction d’Ostrog via des routes de campagne qui parfois font de bons murs. Et sous les 40°c et en plein cagnard ça tape un peu sur la tĂŞte.

ArrivĂ©e au camping pas trop tard dans l’aprem. Milan, le gĂ©rant du camping, m’accueille avec beaucoup d’entrain et un très bon anglais. Il me prĂ©sente les lieux.

C’est sur une propriĂ©tĂ© familiale avec leur maison secondaire qu’ils ont construit le camping. Étant chef scout, il reçoit des groupes mais aussi des gens de passage comme moi. La propriĂ©tĂ© est assez grande avec des figuiers de partout, un potager dans un coin, des plantes (dont j’ai zappĂ© le nom) pour faire de super bon jus.

Le camping est au top, il a amĂ©nagĂ© des points d’eau ainsi que des toilettes et une douche Ă  moitiĂ© en plein air avec vue sur la vallĂ©e.

Au final, comme des tentes sont dĂ©jĂ  installĂ©es, je vais finir par dormir dans l’une d’elles. Autant vous dire qu’avec l’habitude de ma tente 1,5 places j’Ă©tais comme un roi dans la 4 places, bon par contre j’Ă©tais paumĂ©.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close